Créer un site internet

Les modillons de l'art Roman : chroniques irrévérencieuses

Ero9

 

Les modillons de l'art Roman : chroniques irrévérencieuses


Le terme « modillon » désigne un support ornemental placé en saillie au faîte des murs afin de soutenir une corniche, du chevet, de la nef et, assez souvent, sur la façade, au-dessus du portail. Les chapiteaux historiés que l'on trouve à l'extérieur de l'église, sur le portail ou soutenant la corniche du chevet, et, à l'intérieur, dans le chœur ou le sanctuaire, racontent soit des histoires de l'Ancien Testament, comme Adam et Ève dans le Jardin d’Éden   ou du Nouveau Testament comme Salomé dansant pour Hérode, soit des allégories comme des oiseaux buvant dans le même calice, soit des leçons de moralité pour le clergé contre les tentations de ce bas-monde, comme à Doulezon, Saint-Sulpice-et-Cameyrac, Beychac ou Saint-Martin-de-Sescas en Gironde.

" Ce qui frappe dans ce voyage à travers cette sélection de modillons romans c'est la créativité des sculpteurs et la richesse des thèmes qu'ils abordent. La naïveté et la gaucherie du style des uns frappe tout autant que l'habileté des autres. Si la verve du tailleur s'est souvent donnée libre cours, sous les toits de ces havres de paix et de salut consacrés à la célébration du Tout Puissant, la liberté d'inspiration semble élevée puisque des scènes érotiques jouxtent des ornementations florales ou géométriques, des représentations animalières ou monstrueuses aussi bien que des évocations de thèmes religieux, éducatifs, moraux. Ce qui conduit l'homme moderne à s'interroger sur la dimension purement ornementale des modillons ou sur leur éventuelle portée symbolique. En l'absence de sources historiques laissées par les sculpteurs romans l'interprétation restera souvent délicate. On peut penser qu'il n'y a pas sous les corniches de projet symbolique global comme il peut y avoir des programmes iconographiques entiers sur les tympans ou les chapiteaux. Il semble, en revanche, que certains modillons, considérés séparément, recèlent un message."  (extrait de "Le petit peuple des modillons" Jalladeau)

"Moins soumis au contrôle strict du maître d'ouvrage le sculpteur de modillons peut laisser davantage libre cours à son imagination, à ses préoccupations courantes, à la quotidienneté vécue ( activités laborieuses mais aussi festives, amour, objets...), au cadre de vie, animaux et végétaux. Ce qui nous vaut des scènes réalistes ou fabuleuses, pittoresques ou grotesques, terre à terre ou parfois à message, archaïques et naïves ou remarquables et d'une grande habileté selon le talent du tailleur de pierre. Ainsi, le monde savoureux des modillons est-il pleinement le reflet d'une société et d'une époque." extrait de : "Les modillons curieux des églises Romanes"

                         

 

 

×